Graffitis Sonores

Graffitis sonores, 2005

création au consulat de France de Naples,
sélectionné par le Festival Archipel (Genève) en 2006,

mise en place dans divers cafés (par exemple au Lou Pascalou,…, et dernièrement en 2017 au Cinco Bodega, Paris) ou lors de réceptions chez des particuliers.

vendu également sur CD

dans les toilettes des hommes :

Cette installation sonore est un enregistrement de voix féminines écouté uniquement dans les toilettes pour hommes. Lieu où l’homme va seul plusieurs fois dans la journée, étapes nécessaires où il perd à chaque fois quelque chose…
« Graffitis sonores » est écrit dans l’idée de jouer sur cette idée de perte et sur les textes écrits sur les murs ou la porte, –voir s’y opposer -. Les textes/poèmes sonores défilent sans interruption de manière à ce que chaque homme n’entende pas les mêmes phrases à chaque fois.
Le passage rapide dans cet endroit favorise « l’incident » mental qui, un peu comme la madeleine de Proust, est suffisant pour le faire basculer dans un autre monde, avec des mots qui peuvent le ramener vers son enfance. Ainsi l’image provoquée sera différente de l’univers amical ou non, qui l’attend derrière la porte. Chacun en sortira avec un « cadeau ». Il n’aura pas trop perdu en venant aux toilettes.

Ces textes ont été écrits ou collectés par Sylvie Benoit, puis enregistrés par 6 comédiennes, en français, anglais et italien : Déborah B., Joyce, Suzanne W., Suzanne S., Sylvie B., Chiara S., avec le concours de Benoît M., ingénieur du son.

Pas de commentaire to “Graffitis Sonores”

Leave a Reply

(required)

(required)